Offres sur-mesure
Vos réponses nous aident à trouver les offres les plus adaptées à votre profil
Données protégées
Vos données ne seront jamais communiquées sans votre accord
Économies à la clé
Seulement 10 minutes pour un maximum d'économies

Devis Assurance trottinettes électriques, etc.

Courtier Direct assure tous les Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM) : gyropodes, monoroues, hoverboards, trottinettes électriques…

Devis Assurance trottinettes électriques, etc.

Courtier Direct assure tous les Engins de Déplacement Personnels Motorisés (EDPM) : gyropodes, monoroues, hoverboards, trottinettes électriques…

« (Obligatoire) » indique les champs nécessaires

Étape 1 sur 2

Comparer les devis d'assurance des EDPM

(Engins de Déplacement Personnels Motorisés)

Nous retrouvons sous les acronymes NVEI et EDPM les trottinettes électriques, gyroroues (dit aussi monoroue ou monowheel), gyropodes (aussi appelé segway), hoverboards et tout autre bolide électrique et individuel : rollers électriques, speedbike...

Les vélos à assistance électrique ne rentrent pas dans cette catégorie.

Les trottinettes électriques, hoverboard et autres engins de déplacement personnel motorisés sont considérés par le Code des Assurances (L211-1) comme des véhicules terrestres à moteur et le conducteur doit obligatoirement être assuré, au même titre qu’un conducteur de voiture ou de moto, c’est-à-dire au minimum en responsabilité civile (au tiers).

L’absence d’assurance est passible d’une amende de 3 750 € .

Vous pouvez élargir votre couverture aux dommages au véhicule (vol, bris...), inclus en formule tous risques.

Nous vous conseillons vivement de souscrire une garantie protection du conducteur pour couvrir les dommages corporels en cas de chute ou d'accident de la circulation.

Tout comme les vélos et trottinettes classiques, les vélos à assistance électrique (aussi appelés VAE) ne sont pas considérés comme des véhicules terrestres à moteur (à la différence des vélos électriques). Avec un VAE, il est nécessaire de pédaler pour avancer.

Le véhicule à assistance électrique est couvert, comme n'importe quel autre bien matériel, par votre assurance habitation.

En cas d’accident, votre responsabilité civile est couverte par votre contrat habitation. Belata recommande de souscrire en plus une assurance corporelle des accidents de la vie pour vous protéger contre les dommages corporels en cas de chute ou d'accident.

 

* Le vélo à assistance électrique répond aux conditions suivantes (Directive 2002/24/CE du parlement européen et du conseil du 18 mars 2008) :
- la mise en route du moteur est conditionnée uniquement par le pédalage et doit se couper dès que l’on arrête de pédaler. Il faut donc obligatoirement un capteur de pédalage,
- l’assistance doit se couper à 25 km/h, le vélo pouvant rouler plus vite sans assistance,
- la puissance nominale du moteur doit être de 250 watts maximum.

Le code de la route prévoit quelques obligations pour pouvoir circuler avec un engin de déplacement personnel motorisé (EDPM) :

  • Le port du casque est obligatoire pour circuler hors agglomération sur les routes limitées à 80 km/h et autorisées par décision préfectorale ou municipale. Ailleurs, il est fortement recommandé.
  • De nuit ou de jour par visibilité insuffisante, le conducteur doit porter un vêtement ou équipement rétro-réfléchissant (gilet, brassard...).
  • Tous vos engins doivent être équipés de feux de position avant et arrière, de dispositifs rétro-réfléchissants arrière et latéraux, d'un avertisseur sonore et d'un système de freinage.

Besoin d'aide pour compléter votre devis ?

Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous guider.